Avion noir Avion blanc Avion noir Avion blanc
Test PCR COVID-19

COVID-19 : divers dispositifs de tests mis en place dans les aéroports européens

Que ce soit dans les aéroports de Berlin, Madrid, Londres ou bien d’autres aéroports européens majeurs, la diversité des moyens mis en place illustrent la difficulté que les gouvernements rencontrent dans cet exercice. Aujourd’hui, une dizaine d’organisations représentant divers acteurs de l’industrie du tourisme (compagnies aériennes, aéroports, industrie aéronautique, croisiéristes…) en France ont lancé un appel au gouvernement afin que les tests covid soient autorisés et mis en place dans les aéroports. D’un grand aéroport européen à l'autre, les situations varient. 

Zoom et précisons sur quelques cas.

Allemagne : les règles régionalesTout voyageur arrivant en Allemagne depuis une zone définie « à risque » a pour obligation de se faire tester dans les 10 jours suivant l'arrivée. Des centres de tests gratuits ont été mis en place dans tous les aéroports allemands. Quant aux passagers arrivants de zones non classées « à risques », ceux-ci peuvent également se faire tester dans certains aéroports allemands (Hambourg, Berlin, Düsseldorf), mais à leur frais (128 euros – 150 euros). 

Espagne : pas de tests pour les arrivantMalgré de nombreuses réclamations du secteur du tourisme, l’Espagne n’a à ce jour pas mis en place de test pour les arrivants. Seul un questionnaire présentant les conditions de santé et un téléphone de contact est nécessaire, celui-ci doit être rempli avant l’embarquement, au moment de l’enregistrement en ligne ou au comptoir. Certaines régions espagnoles (Baléares, Canaries) réclament néanmoins de pouvoir imposer de tests aux visiteurs, ainsi qu’un résultat négatif dans les 48 heures précédant le vol. Le ministre du tourisme espagnol envisage l’extension de ce protocole au sein d’autres destinations touristiques du pays. 

Londres Heathrow : l’attente du feu vert du gouvernement pour les centres de tests PCRLe premier aéroport européen en trafic a mis en place des centres de tests PCR au sein des terminaux 2 et 5. Ceux-ci seront imposés aux voyageurs provenant de pays pour lesquels 14 jours de quarantaine sont obligatoires. Même s’ils ont été mis en place, ils ne sont pas en activité, n’ayant pas reçu de feu vert de la part du gouvernement. Le ministre des Transports Grant Shapps n’a systématisé aucun test covid dans les aéroports britanniques. Celui a cependant fait savoir qu’il préférait que des tests soient effectués à domicile et non pas dans les aéroports, à l’arrivée.

Méthodes de paiement

IDeal MasterCard Visa PayPal Giropay Bancontact

Label de qualité

Le logo de Webshop Trustmark Le logo de E-Commerce Europe